06-12-2016 | Ref : 600 | 334 |

Retour

Gazette Quartier Viénot du mois de novembre 2016

Chères familles et volontaires du 1er Etranger,
Je vous avais annoncé le mois dernier que le régiment prenait son rythme de croisière.
Octobre a tenu ses promesses, tant il me semble que ce mois a été long et dense! A l’image des longues courses de côte qui ont ponctué ces dernières semaines, il s’agit cependant de regarder loin devant soi et lever la tête, à la recherche de notre second souffle. Ces épreuves sportives (Semi-marathon de Castelnaudary, Trail régimentaire, Marseillle-Cassis), auxquelles certains d’entre nous ont pu participer, nous ont permis de raviver en nous des vertus morales et guerrières bien peu prisées de nos jours, mais qui nous sont, à la Légion, bien familières.
Je veux parler ici en premier lieu du courage, qu’il soit physique ou moral. La souffrance et l’effort nous rebutent parfois. Mais qu’il s’agisse d’une simple course ou de l’appui au commandement de la Légion étrangère, la vision de la ligne d’arrivée ou le bénéfice attendu au profit du bien commun nous permettent de dépasser cette perspective, et de nous engager pour la réussite de la mission. C’est notre fierté. De même, l’oubli de soi et le sens du sacrifice ne sont pas de vains mots, dans le sport comme dans la vie quotidienne, y compris pour nos familles. Ce sont les heures passées sur les pistes goudronnées ou caillouteuses, devant un écran d’ordinateur comme sur le moteur d’un camion ou devant une guérite, et que l’on ne compte plus, parce que les enjeux sont élevés et qu’il ne s’agit pas seulement de soi mais de tout un édifice dont nous savons que nous sommes un rouage élémentaire, mais ô combien essentiel. La remontée en puissance des effectifs de la Légion est un succès mais beaucoup reste à faire. C’est notre devoir.

Enfin, et n’ayons pas peur de le dire, la Légion est l’un des derniers sanctuaires de la solidarité. Celle, désormais célèbre, que l’on peut vivre à Puyloubier auprès du noble adjudant-chef MONARCHA, comme celle que l’on trouve sur la route entre Marseille et Cassis entre légionnaires, quel que soit le régiment ou le grade. C’est aussi cette attention bienveillante qu’il convient d’avoir au quartier Viénot au sein d’un même service pour s’assurer du moral de son «camarade», mais également parmi les familles. A cet égard, les opportunités de manifester cette solidarité sont nombreuses, et outre l’abonnement à KB, la participation aux diverses activités de cohésion qui sont organisées en est l’un des moyens. Profitons-en, c’est notre joie! Novembre sera dense, vous le savez déjà, mais je vous sais prêts et volontaires. Outre notre engagement quotidien au service du Père Légion, deux rendez-vous majeurs nous attendent: l’exercice Vaillant qui emmènera une partie d’entre nous aux confins de notre région aubagnaise pour nous refamiliariser avec nos savoir-faire élémentaires, et la prise d’armes de commémoration de l’arrivée du drapeau du régiment à Aubagne le 25 novembre. Les familles seront bienvenues pour assister à la prise d’armes.


Bon courage à tous!

 

Le lieutenant-colonel Guillaume DUJON

Chef de corps du 1er Régiment étranger

 

Téléchargez la gazette Quartier Viénot du mois de novembre 2016


Recrutement Légion étrangère

Site Internet de l'Armée de Terre