06-12-2016 | Ref : 597 | 1140 |

Retour

Gazette Viénot du mois d'octobre 2016

Gazette Viénot du mois d'octobre 2016

Bien chères familles, bien chers cadres et légionnaires du 1er Etranger, il semble bien que l’été soit bel et bien terminé ! Nous voici déjà aux portes de l’automne, et quelques pluies (rares, bien sûr) ont déjà fait leur apparition. Surtout, nous avons eu le plaisir d’accueillir parmi nous de nombreuses nouvelles familles, bien que certaines d’entre elles n’en soient pas à leur premier séjour dans notre belle région aubagnaise.


Tout début septembre nous avons conduit nos chères têtes blondes dans leurs établissements respectifs pour une nouvelle année scolaire que l’on espère tous studieuse, pendant que certains ou certaines se sont envolé(e)s pour des études supérieures ou pour entrer dans la vie active. Il faut bien que jeunesse se passe…


Les parents n’ont pas été en reste, et notre journée d’accueil des familles de la Maison Mère, qui s’est tenue le 17 septembre à l’Institut des invalides de Puyloubier, a été un franc succès au regard de l’affluence, et nous a permis de faire rapidement connaissance avec les nouveaux venus (dont je fais d’ailleurs moi-même partie!), en élisant au passage la «famille en or»… Ces moments d’amitié précieux entre personnes qui partagent un même destin nous rappellent constamment la vertu des activités de cohésion qui nous permettent de nous découvrir «autrement» et surtout de ne pas trop se prendre au sérieux! Notre monde individualiste et «normatif» en a bien besoin!


S’agissant de notre vie régimentaire, les «volontaires» du 1er Etranger ont également fait leur rentrée, et les activités d’entraînement ont repris de plus belle. Le mois de septembre a vu les marches et les tirs se succéder, couronnés les 27 et le 28 septembre par une marche régimentaire, dont la longueur a pu varier selon les unités considérées… Parallèlement, le BIE travaille pour développer de nouvelles opportunités d’entraînement, permettant aux légionnaires de poursuivre leur mission au service de la Légion tout en entretenant leurs précieux savoir-faire tactiques. En outre, avec l’installation officielle de la 13e DBLE au Larzac, la pression extérieure s’est faite un peu moins forte, et il convient désormais de tirer parti de cette légère accalmie pour
retrouver notre respiration personnelle et collective.


La vie des épouses a également repris. De nouvelles opportunités d’activités sont offertes cette année: bricolage, couture, conversation anglaise, peinture, sortie culturelle, randonnée, etc. La liste n’est pas exhaustive, mais l’imagination est au pouvoir! Que les maris veillent à bien relayer l’information, le bien-être de nos épouses est la condition du nôtre.


Notre régiment reste plus que jamais notre «maison» et chacun d’entre nous doit s’attacher à mettre tout en oeuvre pour que le légionnaire s’y sente bien et partout chez lui. Cela nous impose un effort individuel particulier dont le souci du Bien commun constitue pour ainsi dire le coeur nucléaire. Je compte sur vous tous!

Le lieutenant-colonel Guillaume DUJON

Chef de corps du 1er Régiment étranger

 

Téléchargez la Gazette Viénot du mois d'octobre 2016

Recrutement Légion étrangère

Site Internet de l'Armée de Terre